Crise au sein du groupe Banlieuz’art: Marcus brise le silence! En savoir plus sur http://www.afroguinee.com/crise-au-sein-du-groupe-banlieuzart-marcus-brise-le-silence

by Kolazine / il y a 26 jours / 0 Commentaires
#

BLZ est-il au bord de l’implosion? Depuis un certain temps, une crise fonctionnelle frappe de plein fouet le célèbre groupe urbain de Guinée, Banlieuz’art. King Salamon et son binôme Marcus ne fument pas actuellement le même calumet. Les raisons restent pour le moment un secret de polichinelle.

Dans les médias, King Salamon accuse leur Manager « Abdoul Mbaye » comme étant, le principal instigateur de cette crise secouant le groupe. Un propos contredit par son binôme Marcus. Lisez sa version des faits.

Ma part de vérité!!!

Au cours des deux dernières semaines, King Salaman mon binôme artistique, anime les médias par des propos annonçant le déclin du groupe Banlieuz’art. Et de plus, il fait passer notre manager Abdou Mbaye pour le feu qui brûle notre lien par des malhonnêtes manœuvres, chose qui est archi faut.

Abdou est impartial et très professionnel en ce qui concerne Soul et moi. Je réagis en mon propre nom et par nécessité vu que qui ne dit mot, conscent. Jusqu’à preuve de contraire ou par annonce de sa part, le groupe Banlieuz’art reste et demeure uni et indivisible; car aujourd’hui, ce groupe est une fierté nationale et un symbôle pour plusieurs générations. Je n’aimerai pas donner d’os à ronger aux envieux qui souhaitent nous voir, divisés et ruinés à l’image de plusieurs autres groupes qui ont marqué l’histoire musicale de la Guinée.

Loin de moi toute intention de le nuire ou de lui causer du tort, je fais cette publication pour éclairer les lanternes sur ce qui se passe à l’interne vu qu’il ne veut pas que les linges sales soient lavés en famille.

Comme je l’ai toujours dit, Soul est un artiste qui a un énorme potentiel musical mais son problème est que son comportement nuit au groupe, à notre musique et surtout à notre avenir. Il ne veut pas comprendre que nous n’avons plus droit à l’erreur; il ne veut pas comprendre que la vieillesse n’attend pas le succès et qu’une vie familiale stable et réussie, est le fruit d’une planification pendant la jeunesse.

Le nouvel album de Banlieuz’art risque de ne pas sortir à la date indiquée. Marcus s’explique.

« La dédicace de notre prochain album risque de ne pas avoir lieu dans le délais annoncé tant que Soul n’adoptera pas un cadre de vie digne d’un artiste de son rang. Le frère ne se soucie pas de préparer la sortie de la prochaine oeuvre, il est à la base de plusieurs bagarres lors de ses sorties nocturnes sans compter les injures adressées aux paisibles citoyens. Dites-moi comment un tel homme peut faire honneur à un groupe qui est votre fierté?

Ensuite, avec Soul et Abdou notre manager, nous nous sommes rendus en Côte d’Ivoire pour des projets musicaux avec le major international Universal Music. Mais Soul a été incapable d’être à la hauteur de cette maison de production et celle-ci a voulu me signer seul, le manager Abdou Mbaye a insisté sur le fait que le groupe était indivisible et qu’il n’était pas question de l’abandonner et il a même demandé assistance à Universal et Cette dernière a proposé une intervention chirurgicale pour Soul pour des raisons médicales que dirais pas ici, malheureusement Soul n’était pas lucide dans ses actions et il s’est conduit comme un délinquant aux yeux de tout le monde.

Nous nous sommes rendus par après au Sénégal pour travailler sur notre prochain album avec Akatché l’ingénieur de son. Durant deux semaines, Soul a été incapable il a fallu que nous rentrions au pays et que notre manager Abdou déplace l’ingénieur de son du Sénégal pour la Guinée afin de réaliser l’album. Même durant les séances au studio, Soul se rendait dans les boîtes de nuit et toute la journée, il s’absentait donc nous étions obligés de faire des prises et de le rechercher pour des fins d’enregistrement.

Dans toutes nos oeuvres, Soul et moi, avions chanté la paix, le pardon, la tolérance et surtout la fraternité entre les filles et fils de la Guinée. Je trouve très dommage que Soul incite des jeunes à injurier les parents de notre manager Abdou Mbaye, pourtant ce dernier nous a pris d’un stade de vie vraiment triste pour nous mener à de meilleures conditions d’existence. Abdou Mbaye qu’il traite de tous les noms d’oiseaux, est la personne qui a mis la main dans la poche pour le rechercher durant deux mois en Europe pendant qu’il avait fuit après notre concert à Bruxelles.

Si Abdou voulait nous divisés, il n’allait pas passer un mois et demi à le rechercher jusqu’à le pister en Suisse. Soul avait fugué et moi je suis rentré car le ministre avait signé un engagement pour nous, Abdou est resté et Dieu merci, il a pu le ramener dès qu’il l’a retrouvé. Il m’accuse d’avoir tenu un spectacle seul et avoir empoché l’argent qui devait servir au groupe. Mais il n’a pas dit qu’après notre show à Kamsar, nous devrions rentrer à Conakry pour nous acquitter de notre obligation avec la société “Guinéenne des Jeux”.

J’ai été obligé de venir prester seul pour nous éviter des problèmes et pendant ce temps, il s’était éclipsé pour une tournée en Moyenne Guinée sans nous informer. Ce n’est que ma part de vérité sur les conduites de mon ami King Salaman qui minent le développement et l’évolution du groupe Banlieuz’art. Tous autant que vous êtes, vous avez la maturité nécessaire de juger mes propos par rapport aux comportements de mon frère et ami, Souleymane Sow alias King Salaman. Vous le connaissez bien, je le sais mais je le connais encore MIEUX que vous pour avoir fait 7 ans avec lui dans le groupe Banlieuz’art qui reste et demeure ».

Y’a t-il une chance pour sauver ce groupe qui a connu un succès phénoménal dans ces 10 dernières années en Guinée? Déjà, du côté des fans, des messages de réconciliation alimentent la toile.



Commentaires

Aucun commentaire pour le moment. Publiez le votre !

Laisser un commentaire