Coupe de la CAF : l’aventure s’arrête pour le Horoya

by Kolazine / il y a 4 mois / 0 Commentaires
#

Le Horoya ne se qualifiera pas pour les quarts de finale de la coupe de la CAF. Battu ce samedi en RDC, le représentant guinéen est éliminé et manque une qualification qui n’était pourtant pas si loin. Retour sur une rencontre pleine de suspense qui a finalement basculé dans les derniers instants en faveur du Tout Puissant.

Poussé par un public acquis à sa cause, le TP Mazembe donne du fil à retordre au Horoya AC durant la première demi-heure de jeu de la première période. Les corbeaux anticipent sur tous les ballons et occupent le milieu de terrain.

En maître du jeu, c’est logiquement que les locaux ouvrent le score peu avant la fin du premier quart d’heure. Sur une perte de balle d’Aboubacar Gal Camara, Kalaba accélère sur le côté droit et centre à ras de terre. Kanda coupe la trajectoire pour ouvrir la marque (14’). Le Horoya AC continue ensuite de subir devant une équipe du TPM qui perd rarement les balles. Contre le cours du jeu, les Guinéens reviennent au score. Ibrahima Sory Sankhon décale du côté gauche de la surface Dipita Francis. Le Camerounais d’un parfait plat du pied, place le ballon côté opposé pour tromper Matampi (37’).

Le Horoya AC parvient à tenir la baraque durant une première période où il a longtemps couru après le ballon. La partie reprend ensuite sur plus ou moins les mêmes bases. Le TPM est toujours dominateur mais quelques déchets dans les transmissions commencent à agacer le public. L’équipe de Zvunka joue pour sa part sur un faux rythme et maintient son bloc équipe.

Au début de la dernière demi-heure, le club de Matam perd un attaquant. Bassirou Ouderagogo, sonné plus tôt dans un duel, sort sur civière et cède sa place à Yacouba Mando (62’). Pamphile Mihayo effectue à son tour quelques maniements techniques. Après avoir déjà lancé Ajeyi en sortant M’Putu, l’entraîneur du club congolais jette une nouvelle force dans la bataille. Kalaba quitte la pelouse et Solomon Asante entre entre sur la pelouse (64’).

Dans le jeu, le tenant du titre de la coupe de CAF bute toujours sur la défense guinéenne. Ben Malongo est proche d’un coup d’éclat en réussissant un excellent retourné acrobatique, aussi magnifique que la parade de N’Diaye qui dévie en corner (65’). Sur la phase arrêtée suivante, Khadim est une nouvelle fois sollicité. Kasusula, sur un coup franc bien placé, voit son tir repoussé par le mur. Le ballon revient sur le Zambien qui frappe en puissance, mais le gardien international sénégalais était bien sur la trajectoire pour boxer du poing (70’). Deux minutes après, Zvunka est obligé de faire un nouveau changement. Abdoulaye Camara est aussi blessé et remplacé par Ibrahima Sory Soumah. Sans doute un mauvais présage pour club d’Antonio Souaré.

Dans les dernières dix minutes, l’expérience congolaise paie et le HAC est sévèrement puni. Nathan Sinkala se retrouve devant la surface de réparation et a le temps de contrôler avant d’enchaîner avec une volée imparable (83’). Un but qui sonne comme un coup de massue sur la tête des Guinéens. Malgré quatre minutes de temps additionnel, le Horoya sera incapable de recoller une nouvelle fois au score et accrocher une place en quarts de finale. Avec cette défaite (2-1), les rouge et blanc terminent à la troisième place avec 9 points. Grâce à sa victoire (4-1) sur Mounana dans l’autre match du groupe, Supersport United se qualifie avec le TPM. Les deux équipes terminent avec dix points.

in foot224

Commentaires

Aucun commentaire pour le moment. Publiez le votre !

Laisser un commentaire