SOCIETE : Face à la pénurie d’eau potable, on s’invente des filtres de fortune

by Kolazine / il y a 95 mois / 0 Commentaires
#

Depuis des années, les guinéens, principalement ceux de la haute banlieue de Conakry, vivent dans une véritable crise d’eau potable. Aujourd’hui, difficile de se trouver de l’eau pour la boisson à plus forte raison pour la cuisson ou le linge.
Les femmes et les enfants sont obligés de faire de longues distances pour se trouver quelques bidons au niveau de rares bornes fontaines aménagées souvent par des particuliers, la SEG n’étant plus à mesure d’assurer régulièrement la fourniture.
On se tourne donc vers les puits qui eux aussi sont parfois secs à battre de la poussière en cette saison sèche. Mais à force d’insister, on finit par en sortir dans certains cas une eau boueuse qu’il faut transformer.
Et comme le dit l’adage, ‘’le manque de moyens crée le moyen’’. C’est là qu’interviennent ces filtres nés du génie des femmes. Ils sont très simples : Une bassine ou un sceau, un morceau de jeans, un gobelet et le dispositif est prêt. Il ne reste plus qu’à mettre cette eau boueuse dans ce morceau de jeans avec le gobelet. Et dans la bassine, vous avez une eau plus ou moins acceptable qu’on garde au repos pour plusieurs heures avant usage. Un instrument de fortune pour purifier de l’eau dans un pays pourtant réputé être le château d’eau de l’Afrique de l’ouest. C’est là tout le paradoxe. A quand la fin de cette situation ? Attendons de voir.
Amadou Keita









Commentaires

Kolazine


Kolazine, ... là où les cultures dialoguent.