Kolli Djoûri, deux ans dans la troupe djèrè fouta

by Kolazine / il y a 109 mois / 0 Commentaires
#

Je suis de Gomba, de la sous-préfecture de Kolenten dans la région de Kindia. Je suis joueur de tambin (flûte). J’ai fait environ 2 ans dans la troupe Djèrè Fouta. J’étais dans mon village quand mon ami Kenda, batteur de tam-tam m’a fait venir à Conakry. J’ai laissé mon travail et je suis venu intégrer la troupe, parce qu’on dit que c’est l’union qui fait la force. Certes, j’avais un travail au village, mais j’ai trouvé qu’avec Djèrè Fouta aussi, je pouvais gagner ma vie et nourrir ma famille. Moi, je joue au tambin (pipeau, petite flûte champêtre à bec). J’ai appris ça à l’âge de 13 ans, exactement. C’est un forgeron du nom de Modi Bacar venu de Dalaba pour installer sa forge chez nous, qui m’a appris à jouer au tambin. Je venais régulièrement auprès de lui pour l’aider à souffler sa forge. Lui, aussi profitait à chaque fois que mes amis et moi allions chez, pour jouer son instrument. Nous aimions beaucoup cela. Un jour, je lui ai dit de m’apprendre à jouer pour qu’à son absence je puisse égayer mes amis. Il m’a dit qu’il n’a pas un second tambin et ne sait non plus où trouver le bois de fabrique. Il m’a alors chargé de le trouver auprès du fleuve kolenten. Je connaissais les abords du fleuve, puisque c’est là-bas que nous pêchions les poissons. J’ai repéré un, puis je l’ai fait appel et ensemble on a coupé le bois et il m’en a fabriqué un tambin. Quelques temps après, il retourna à Dalaba chez lui. Moi, j’ai continué à jouer pour mon groupe générationnel et les communautés villageoises. J’ai évolué comme ça et grâce à la bénédiction des parents, j’arrive à subvenir aux besoins quotidiens de mes 2 épouses et mes 6 enfants.







Commentaires

Kolazine


Kolazine, ... là où les cultures dialoguent.