Guinée : Les documents juridiques de l’AGEPI validés par la haute autorité de la communication

by Kolazine / il y a 105 mois / 0 Commentaires
#

Confrontée à une crise de leadership depuis le départ de son ancien président, l’AGEPI, l’association guinéenne des éditeurs de la presse indépendante veut faire peau-neuve en revoyant ses textes règlementaires.

Et déjà plusieurs personnes sont candidates au poste de président de l’association dont Ibrahima Sory Bah Marco, numéro 1 du groupe de presse Guinée-Multimédia 70. Ce mardi, il était question de la validation des documents juridiques qui règlementent l’association au niveau de la haute autorité de la communication.

Rappel que ce travail de toilettage des textes intervient à quelques jours de la tenue du congrès électif de l’association, précisément le samedi prochain. Faut-il le rappeler, ce travail de toilettage de documents juridiques intervient suite à l’échec de la mise en place d’un niveau bureau dirigeant de l’AGEPI. Face à cette situation, les uns et les autres optent pour ce travail de toilettage avant le congrès électif.

Iboun Conté est membre de l’association : « Il faut reconnaitre que le cadre juridique et institutionnel de l’AGEPI était devenu caduque. Ce qui a amené des problèmes au sein de l’AGEPI, c’est qu’à un moment donné, l’assemblée général de l’AGEPI qui l’organe de décision a été supplanté par le bureau exécutif qui était gérer par deux personnes seulement qui agissaient au nom de l’assemblée générale. Il fallait l’adapter à cet environnement en tenant compte du secteur des médias dans notre pays. C’est dans ce sens qu’on a décidé de mettre à la disposition de l’AGEPI deux personnes ressources, une de l’URTELGUI et celle du conseil supérieur de la magistrature pour travailler avec une équipe de l’AGEPI qui vont travailler pour remettre au gout du jour. »

Rappelons une fois encore que l’élection des 7 membres du bureau exécutif de l’AGEPI est prévue ce samedi à Conakry.

Amadou Keita










Commentaires