Guinée : 800 jeunes à l’école du projet ‘’rajeunir et féminiser ‘’ l’administration

by Kolazine / il y a 102 mois / 0 Commentaires
#

A l’initiative du projet ‘’rajeunir et féminiser’’ l’administration, des jeunes cadres à l’origine dudit projet ont tenu un point de presse ce mercredi dans les locaux du secrétariat général des affaires religieuses.

L’objectif était de parler d’une formation qui vient de s’achever et qui a parmi à 800 jeunes de suivre une formation sur la gestion d’un service administratif. Sidiki Nabé, secrétaire général du projet donne plus de contenu : « Ce programme a été initié par le gouvernement guinéen, par la coopération franco-guinéenne et la mise en œuvre été effectué par l’institut science-po de France. Il est à rappeler que les jeunes bénéficiaires de cette formation ont reçu des certificats qui valident les capacités d’un cadre à organiser et à gérer un service et à fédérer et à diriger des équipes, conduire et évaluer des programmes et rendre compte de l’action de son administration. Selon le rapport de 2012, près de la moitié des fonctionnaires guinéens devraient à faire valoir leur droit à la retraite en 2010. »

Autre volet de ce projet, la paix et la quiétude sociale surtout pendant les dernières élections présidentielles guinéennes. Sidiki Nabé plaide par ailleurs auprès du président de la république pour que ces jeunes puissent avoir le bénéfice de leur formation : « Depuis la mise en place de la coordination des jeunes cadres bénéficiaires du projet ‘’Rajeunir et féminiser l’administration publique guinéenne’’ nous n’avons ménagé aucun effort pour sensibiliser les leaders religieux, les oulémas musulmanes et chrétiennes, les mouvements de jeunes à pérenniser et préserver la paix et la quiétude sociale dans notre pays. Comme le président à dédier son mandat à la jeunesse et aux femmes, nous souhaiterions qu’ils puissent mettre en œuvre cette proposition en plaçant à des postes de responsabilité des jeunes cadres issus du projet ‘’Rajeunir et féminiser l’administration. »

Amadou Keita











Commentaires

Kolazine


Kolazine, ... là où les cultures dialoguent.