Sport : Le ministre Siaka Barry au front pour homologuer les stades avant les matches du Syli

by Kolazine / il y a 100 mois / 0 Commentaires
#

Après la déclaration de la fin d’Ebola, la Guinée, désormais autorisée à accueillir ses matches à domicile, n’a pas pratiquement où jouer en février 2016, selon les normes requises. Le stade du 28 septembre est dans une vétusté sans précédent, alors que celui de Nongo est non homologué, en raison de la non- finalisation des travaux annexes.

C’est pour résoudre ce problème imminent que le tout nouveau ministre des sports, à peine installé, a effectué une visite des infrastructures sportives de Conakry. EN cinq heures, Siaka Barry, entouré de ses cadres, s’est rendu successivement à Dixinn et Nongo.

A Dixinn, le ministre Siaka Barry a touché du doigt l’état vétuste dans lequel se trouve le stade du 28 septembre. Il a suggéré sa fermeture provisoire en attendant sa rénovation.

« J’ai quitté le stade du 28 septembre avec un pincement de cœur et une note d’amertume. Pour celui qui l’histoire de ce stade, il fait partie de notre patrimoine. Il a été le témoin de beaucoup Evènements glorieux. Voir ce stade dans cet état de léthargie, de déliquescence et de décrépitude, j’ai eu le cœur serré », a-t-il martelé.

Après le stade du 28 septembre, le ministre des sports a aussi fait le cap pour Nongo. Là, il a échangé avec les responsables du stade et visité les installations d’accueil.

D’après les discussions, Siaka Barry a compris que l’homologation du stade est liée à trois facteurs : le bétonnage de la cour, la mise en place des guichets, le remodelage des toilettes et parallèlement, la remise de la toiture emportée par la tornade.

S’exprimant au micro des médias, le responsable du stade Nongo, Issa Soumah, s’est réjoui de la visite du ministre des sports et des intentions qu’il affiche. « Ce stade nous a été remis depuis quatre ans mais il n’est pas encore opérationnel. Pour ce qui reste à faire, après une de ses tournées en Guinée, la CAF a reconnu que nous avons le meilleur stade d’Afrique mais qu’il ya des choses à régler avant d’être homologué ».

Parlant des problèmes empêchant l’homologation du stade de Nongo, M. Soumah a cité le bétonnage de la cour, ainsi que la rénovation des toilettes. « Cela veut dire que ce qui reste à faire n’est pas assez grand pour rendre le stade opérationnel. Les travaux de finition sont exécutés à 90 %. Tout est lié à un problème de financement. Dans la cause contractuelle, la construction de la cour n’était pas comptabilisée, ni le terrassement. Les chinois ont fait le parking, et l’Etat a fait la cour. Donc, nous demandons humblement à l’Etat de nous aider à le rendre disponible le vite possible ».

En réponse, le ministre des sports a promis de saisir le Conseil des ministres. « Donc, il y a le lieu de faire un plaidoyer à qui de droit pour que ce joyau, qui faisait notre fierté dans le passé, puisse être réhabilité et remis à nouveau parce qu’il ne peut pas accueillir en l’état actuel les grandes rencontres sportives après la fin d’Ebola ».

In Guineenews







Commentaires

Kolazine


Kolazine, ... là où les cultures dialoguent.