Voici “Boomerang”, le nouveau projet de la cinéaste Elisabeth Cynthia qui verra bientôt le jour…

by Kolazine / il y a 3 mois / 0 Commentaires
#

Dans un direct samedi via sa page Facebook, la cinéaste camerounaise Elisabeth Cynthia, a annoncé à ses fans que d’ici le 25 février, ils découvriront dans leurs petits écrans, son dernier projet en date titré “Boomerang”.
“Le concept “Boomerang” comporte 40 épisodes de 13 minutes”, d’après la meilleure actrice camerounaise. Le premier épisode sera donc diffusé le 25 février prochain. On imagine déjà le délice que Elisabeth va nous servir cette fois-ci.
Pour ceux qui ne la connaissent pas, Elizabeth Cynthia Ngono, c’est une cinéaste accomplie qui est à ce jour la seule camerounaise à avoir décroché trois fois le prix de la meilleure interprétation féminine au Festival Ecrans Noirs, la plus grand-messe du cinéma en Afrique centrale.
Le premier sacre d’Elisabeth fut en 2014 pour sa performance dans “Ntah-napi, la petite Bamoun”, un long métrage produit par LMB Prod et co-réalisé par le feu Sergio Marcello et Stéphane Ousmane. Cynthia Elizabeth Ngono montera sur l’estrade du Palais des Congrès de Yaoundé trois ans après sa première distinction pour recevoir son deuxième prix. Cette fois, pour sa prestation dans “Le cœur d’Adzaï”, co-réalisé par son ex compagnon Stéphane Beker Jung et le regretté Sergio Marcello. Et comme le dit l’expression “Jamais deux sans trois”, elle a convaincu le jury des Ecrans Noirs pour la troisième fois et a remporté le trophée de la meilleure interprétation féminine pour la troisième fois. Un exploit jusqu’ici inégalé. Le même soir, elle est repartie avec une autre récompense, celle du meilleur long métrage camerounais pour son film “Trauma “. Preuve que la réalisatrice de “Oui. Non, je ne sais pas”, assure autant devant et derrière la caméra. D’ailleurs, c’est elle qui a monté “Trauma” et écrit la première saison de la web-série à succès, “Pakgne” et la série “Madame, Monsieur”.
En tout cas, la jeune femme n’a pas fini de faire parler d’elle.
culturebene.







Commentaires

Kolazine


Kolazine, ... là où les cultures dialoguent.