Le ministre de la Culture, Alpha Soumah donne les avantages de l’application de loi portant sur les droits d’auteurs en Guinée

by Kolazine / il y a 3 mois / 0 Commentaires
#

Suite au récent décret du chef de l’État guinéen, Colonel Mamadi Doumbouya, le ministre de la Culture, du Tourisme et de l’Artisanat, Alpha Soumah, a organisé une conférence de presse ce jeudi 23 juin dans les locaux de son département. Objectif : expliquer aux hommes de médias, la portée de ce décret de l’application de la loi sur le droit d’auteur en Guinée.

Dans son intervention, le ministre Alpha Soumah, a largement salué l’acte du président de la transition avant de féliciter les cadres de son département qui ont fastidieusement travaillé sur les nouveaux statuts.

Poursuivant, il soutient que le changement des statuts de certains organismes consiste à répondre aux nouveaux objectifs de son département qui comprend désormais trois secteurs : la Culture, le Tourisme et l’Artisanat.

« Le décret a été pris pour que nous ayons des nouveaux statuts au niveau de notre département. Mais, en plus nous avons pu avoir la loi lois fixant les modalités d’applications d’un décret qui a été pris par Alpha Condé en 2019. Cela, nous permet d’avoir aujourd’hui pour les artistes et les hommes de culture, la totalité et l’effectivité des droits d’auteurs ».

D’après le ministre, l’application de cette loi permettra de mieux contrôler la musique guinéenne et de réduire le téléchargement gratuit des morceaux.

« Cette loi vient résoudre ce problème. Cette loi permet de prendre les taxes à la source. C’est-à-dire quand un commerçant commande un conteneur de téléphones portables, qu’il veut faire rentrer en Guinée, nous avons des conventions avec la douane pour pouvoir percevoir les droits d’auteurs ».

« Le forfait est estimé à 10% sur tous les matériels permettant de passer la musique entre nous. Ça nous permet de rassembler tout ça et de le reverser chez les droits d’auteurs. Sachant qu’il y a aussi une partie qui va au fonds d’aide à la culture. Cela permet aussi de financer les projets des hommes de culture, des artistes et littéraires », dit-il.

Pour clore ses propos A lpha Soumah, affirme que l’application de cette loi et l’un des défis majeurs qu’il s’est fixé en venant à ce département. De l’autre il ambition de relever le second qui consiste à construire un musée national où il y aura un palais de la culture et un monument du masque Nimba.

Par ailleurs, la conférence de presse a été marquée par l’intervention du secrétaire général dudit département, Faya François Bourouno.

Il a évoqué les projets en cours du ministère de la Culture du Tourisme et de l’Artisanat dont : la tenue des assises, l’aménagement des plages, procéder à l’inventaire du patrimoine guinéen…







Commentaires

Kolazine


Kolazine, ... là où les cultures dialoguent.