Ferré Gola parle de sa vie carcérale !

by Kolazine / il y a 2 mois / 0 Commentaires
#

Après avoir passé 60 jours dans une cellule de la prison de Fleury-Mérogis, dans le périphérique nord de Paris, l’artiste musicien Hervé Bataringe alias Ferré Gola libéré sous condition lundi 8 août 2022, parle de sa vie carcérale.
« Je m’attendais à tout sauf aller en prison, j’ai fait une semaine sans manger. J’ai vécu 60 jours compliqués, à dormir dans la difficulté. Je ne sais pas ce que la prison a fait de moi mais je suis persuadé d’avoir pris en expérience après cela… Le lit était plutôt petit, j’étais coupé du monde, je n’avais même pas un lacet…Être en prison c’est comparable à être mort à moitié… », a déclaré Ferré Gola.
Ferré Gola dit avoir appris à aimer et être fan de football. « En prison j’ai appris à être fan de football, je regardais souvent les matchs ainsi que les dessins animés le matin à partir de 7h00. »

Aujourd’hui libre, le natif de Kinshasa a immortalisé cette douloureuse parenthèse de sa vie en chanson par le single « Ma liberté », en remerciement à ses admirateurs qui l’ont soutenu pendant son incarcération.
Pour rappel, Ferré Gola avait été arrêté à l’aéroport de Roissy Charles de Gaulle, alors qu’il rentrait en Afrique pour un concert. Il était reproché au chanteur congolais d’avoir usé de violence sur sa fille. C’est cette dernière qui lui avait porté plainte.
nière qui lui avait porté plainte.







Commentaires

Kolazine


Kolazine, ... là où les cultures dialoguent.