Clin d'œil sur ROSELLE – AURORE, la chanteuse québécoise;

by Kolazine / il y a 2 mois / 0 Commentaires
#

Le 16 septembre dernier, Roselle lançait Aurore, son premier album solo. Son nom nous est peut-être inconnu. Or, nous avons pourtant entendu la voix de Roselle sur les chansons de Vincent Roberge, son frère, alias Les Louanges, et en tant que chanteuse du groupe The Lost Fingers. On constate son expérience au fil des treize chansons de l’album. La chanteuse nous y parle de ses amours et de ses tristesses, tout en envoyant promener ceux qui la rendent mal dans son corps de femme.
En effet, les textes de Roselle sont sans doute la plus grande force de cette œuvre. Elle ne peut déployer ses talents d’auteure chez les Lost Fingers, qui font en grande majorité des reprises de chansons, mais elle se reprend avec Aurore. Elle partage ses expériences personnelles dans Honey et Bisous, qui racontent ses histoires d’amour, et celles qui sont vécues par les autres : Parmi toutes ces lettres interpellera sans doute ceux qui ont de la difficulté à se trouver dans l’acronyme LGBTQIA+. Roselle se prononce également au nom de toutes les femmes dans Fatiguées, qui transmet à la perfection l’exaspération de se faire dire quoi faire et quoi ne pas faire : « Tu m’dis que j’devrais sourire plus souvent, répète-le-moi encore une fois, j’vais t’montrer mes dents. »
Les textes puissants de Roselle sont accompagnés d’un mélange d’électro-pop douce et de néo-soul, qui rappelle parfois la musique de son frère, avec qui elle a notamment collaboré sur le titre Je me posais cette question. La chanteuse ne devrait toutefois pas être réduite au titre de « la sœur de Les Louanges », bien que son premier album prouve que chez les Roberge, le talent, c’est une affaire de famille.
par Arielle Caron







Commentaires

Kolazine


Kolazine, ... là où les cultures dialoguent.