Guinée – Ministère des Sports : Siaka Barry passe le témoin à Bantama Sow

by Kolazine / il y a 2 mois / 0 Commentaires
#

“LE MINISTÈRE DE LA CULTURE EST UNE MAISON SANS SOUBASSEMENT”, AFFIRME LE MINISTRE RENTRANT.

Nommé il y a une semaine ministre des Sports, de la culture et du patrimoine historique, a officiellement pris fonction ce jeudi 31 août 2017. Cette cérémonie de passation de service entre lui et Siaka Barry, s’est tenue au Musée national Sandervalia à Kaloum, Conakry où il y a une forte mobilisation des partisans des deux ministres.

« Il serait fastidieux de vouloir présenter ici et maintenant de façon exhaustive les résultats engrangés au cours des vingt mois passés dans le gouvernement et qui constituent pour nous un bilan dont la libre appréciation revient désormais au peuple souverain de Guinée », a indiqué Siaka Barry, ministre sortant, avant d’égrener quelques réalisations qu’il met à l’actif de tout le personnel de son département. C’est notamment l’organisation des états généreux de la culture dans les huit régions administratives du pays ; l’organisation de la 15ème édition du festival national des arts et de la culture (FENAC) ; le démarrage des travaux de restauration du Mausolée national de la Camayenne ; l’inventaire des denses, des rythmes et percussions de la Guinée en cours de réalisation ; l’inventaire des sites et monuments en cours de réalisation ; l’organisation du tour cyclisme de la Haute Guinée.

A ces résultats, le désormais ex ministre des Sports, de la culture et du patrimoine historique, ajoute la réalisation des études de faisabilité des stades de Labé, Kankan et N’zérékoré dans les perspectives de l’organisation de la CAN 2023 et l’élaboration de certains textes de loi.

Récemment, Cellou Dalein Diallo avait justifié le limogeage de Siaka Barry par le fait qu’il serait soupçonné d’être hostile à un troisième mandat pour Alpha Condé. Et lors de cette cérémonie de passation de services, M. Barry a tenu un discours qui va dans ce sens : « Nous avons accompagné le Pr Alpha Condé avec effervescence à Sékhoutouréya après quarante années de lutte. Maintenant, nous nous devons de l’accompagner avec ferveur vers la bataille qui l’attend, l’ultime et éternelle victoire : celle qui vise désormais à ouvrir les portes du panthéon de l’histoire. Et cette bataille-là, pour aller loin, c’est la plus difficile à gagner d’autant plus que seuls les plus visionnaires et les plus courageux de ses nombreux fils l’accompagneront dans cette aventure hardie mais à jamais noble. Pour ce faire, je lui demande une vigilance renforcée. Et cette vigilance doit être de mise face à cette hargne de prébendiers à la recherche permanente de strapontins qui rôdent souvent et plus malicieusement leurs poils autour de nos chefs tentant ainsi de les attirer vers des chemins risqués et certains pour le pays. Ceux-là se jouent de notre fraternité, de notre quiétude et de la paix sociale. Voilà pourquoi, chers membres du gouvernement, je vous prie de tout mon cœur de transmettre au président de la République le message qui consiste à lui dire qu’il est le dernier rempart de la démocratie contre l’arbitraire en Guinée. »

Dans son intervention, le nouveau ministre Sanoussy Bantama Sow, a tenu à rassurer le personnel de son département : « Je ne viens pas à la tête du département en tant que donneur de leçons et je n’ai aucune prétention de réinventer la roue. La tâche pour le développement du sport, de la culture et du patrimoine historique de notre pays est immense. Ma vision est que le sport, la culture et le patrimoine historique contribuent efficacement au développement durable de notre pays. »

L’organisation de la coupe d’Afrique des Nations (CAN 2023) et le déploiement des structures déconcentrées à l’intérieur du pays sont entre autres des priorités du nouveau ministre. « Mes actions prioritaires c’est impulser le COCAN (comité d’organisation de la CAN) pour répondre efficacement au rendez-vous de 2023 ; la mise en place d’une administration déconcentrée et efficace. Laissez-moi vous dire que ce ministère est une maison sans soubassement, parce qu’il n’y a pas de structures déconcentrées. Donc rapidement, je vais mettre des inspections régionales, des directions préfectorales et communales ; la promotion et le développement sportif, culturel et patrimoine historique, la promotion du sport scolaire et universitaire », a-t-il dit.

Pour concrétiser ces ambitions, Bantama Sow sait qu’il faut forcément l’union de tout le personnel. C’est pourquoi, il leur a demandé de former une équipe soudée : « Si nous voulons réussir, nous devons former une équipe et travailler ensemble. Je vous exhorte dans ce cas à nous donner la main. La chaîne que nous formons doit être solide. »

Il a promis d’organiser des formations pour les cadres de son département et a tendu la main aux sportifs et hommes culturels guinéens vivant à l’étranger : « J’attache du prix à la formation, au renforcement des capacités. J’en fais un point d’honneur. A mes chers compatriotes sportifs et artistes de l’extérieur, je vous tends une main franche pour la promotion et le développement du sport, de la culture et du patrimoine historique parce que vous êtes des ambassadeurs de la Guinée pour la valorisation de noter patrimoine national. ».

in guineenews.org

Commentaires

Aucun commentaire pour le moment. Publiez le votre !

Laisser un commentaire