Showbiz : LEVI BOBO a-t-il trahi WAKHATI PROD ?

by Kolazine / il y a 1 mois / 0 Commentaires
#

Rien ne va plus entre l’artiste LEVI BOBO et son producteur Lincoln Sylla du label WAKHATI PROD. Et pour cause, le chanteur guinéen s’est laissé aller dans une affaire illégale de contrat de distribution numérique en France sans l’accord de sa maison de production.
Selon nos sources, LEVI BOBO a signé un contrat de distribution numérique avec la sociétéJAIYE -ENJOY GOOD MUSIC en fin 2018 pour l’ensemble de ses œuvres par l’entremise d’un certain Moussa KALLO qui s’est fait passer pour son manager et représentant de la structure WAKHATI PROD. Mais la fourberie n’a duré que quelques mois, car Linconl Syllas’en est vite rendu compte à travers des investigations.
Le PDG de WAKHATI PROD a donc demandé à la société JAIYE -ENJOY GOOD MUSICde cesser immédiatement la distribution des œuvres de LEVI BOBO et de tous les autres artistes de son label. Notre rédaction détient toutes les copies de la transaction et des échanges de mail entre les deux parties.


Voici ci -dessous le message du producteur Linconl Sylla adressé au représentant de la société JAIYE -ENJOY GOOD MUSIC :
»Vous disposez d’un ensemble d’œuvres phonographiques et vidéos produit de WAKHATI PROD . Ces œuvres vous ont été remises de façon frauduleuse. A ce jour, WAKHATI PROD souhaite être située sur le niveau de la vente et l’arrêt immédiat de la diffusion pour des besoins de mise en place d’un contrat officiel et régulier dans les normes d’une collaboration franche et légale. A défaut, WAKHATI PROD sera obligée de recourir à des poursuites judiciaires pour les délits liés aux faits… ».
La société JAIYE -ENJOY GOOD MUSIC n’a donc pas obtempéré puisqu’il s’agit de la vérité, ayant compris que LEVI BOBO et son »faux » manager ne sont pas les bons interlocuteurs. Le distributeur français a donc arrêté le deal de monétisation pour Roots Of Peace et Alpacino qui sont tous des jeunes artistes urbains du label WAKHATI PROD mais, par contre, il refuse de cesser la monétisation des œuvres de LEVI BOBO sur les plateformes.
» Nous avons bien reçu la demande de retrait des plateformes des titres de vos artistes : Root Of Peace. Les titres ont tous été retirés des plateformes. Veuillez nous faire parvenir un RIB afin que nous vous transférons les royalties générées (…) » , répond le représentant de JAIYE -ENJOY à Linconl Sylla.
Selon nos sources, courant février 2019, le catalogue musical de LEVI BOBO distribué chez JAIYE -ENJOY GOOD MUSIC lui avait permis d’avoir un gain de 838,28€.
L’on se demande maintenant pourquoi LEVI BOBO a-t-il agi de la sorte ? Pourquoi a-t-il voulu se cacher de son producteur pour revendre ses sons à une entreprise de distribution numérique en France ?
Dans tous les cas, c’est une grosse déception pour WAKHATI PROD qui aurait énormément investi ces derniers temps sur LEVI BOBO faisant de lui, une star et un artiste confirmé en Guinée. Comme quoi, le manque de professionnalisme et l’amateurisme sont souvent le talon d’Achille de nombreux jeunes artistes guinéens en quête d’une bonne carrière artistique.
Affaire à suivre…
AFROGUINÉE







Commentaires

Kolazine


Kolazine, ... là où les cultures dialoguent.